Présentation
Langues

English espanol italiano français

Nous contacter
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
Connexion...
 Liste des membres Membres : 10

5  derniers membres : 5 derniers membres :
      YScHBaCLhzdX         lot67         KrolWakMF         jphlili         linars   

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonyme en ligne :  Anonyme en ligne : 1

Total visites Total visites: 84753  

Record connectés :
Record connectés :Membres: 2

Le 28/03/2015 @ 20:38

Record connectés :Cumulé : 52

Le 09/11/2018 @ 16:09

1914-1918 - Morts pour la France
Les tranchées

Le monde célèbre en 2014 le centenaire du début de la première guerre mondiale. Ce conflit, évènement majeur du début du Xxième siècle, totalisa plus de 9 millions de morts en Europe. En France, une génération entière de jeunes hommes a été sacrifié sur les champs de bataille. Toutes les familles françaises furent touchées.

Les monuments aux morts nous rappèlent les noms de ces hommes qui se sont sacrifiés pour notre liberté.

L’hommage à ces disparus se prolonge aujourd’hui sur Internet à l'occasion du centenaire du début du conflit. Les archives documentaires en ligne permettent ainsi de connaître non seulement les noms des disparus mais également leur origine et les conditions de leur décès.

 

Durant cette guerre, des Guitou sont tombés. Grâce aux informations du site "mémoire des hommes", j'ai pu remonter l'ascendance de ces hommes. Certains sont ainsi mes lointains cousins.

Arthur Guitou, né en 1880, à Boissières, faisait partie de ces soldats de la Classe 1900 que la France a envoyé au front. A 34 ans, presque 35, Arthur décèda des suites de ses blessures, le 5 mars 1915.

Arthur Guitou faisait partie de notre famille et était le cousin de mon arrière grand-père qui se trouvait sur Bordeaux en 1915. Pierre, le père d’Arthur vivait sur la commune de Boissières dans le Lot depuis son mariage alors de Jean, le frère de mon arrière grand-père était resté sur Concorès.

 

Fiches des soldats morts pour la France portant le nom de Guitou

Nom Prénom Date de naissance Département Ville Image
Guitou Albert 22-06-1893 46 Peyrilles Lien
Guitou Alfred Lambert 24-07-1880 46 Boissières Lien
Guitou Arthur 18-04-1880 46 Boissières Lien
Guitou Daniel 09-08-1885 46 Peyrilles Lien
Guitou Jean 08-03-1880 46 Souillaguet Lien
Guitou Jean Gaston Vercingétorix 02-04-1888 47 Villeneuve sur Lot Lien

 

Mais ces informations ne sont , semblent-ils pas exhaustives. En effet, il existe par ailleurs une base de données référençant tous les monuments aux morts de la France entière. On y trouve ainsi un Sylvain Guitou, né à Saint-Cirq-Souillaguet dans le Lot et qui n'est autre que le frère de Jean, Jean qui d'ailleurs n'apparait pas sur ce monument.

Pierre Guitou a donc perdu ses deux fils lors de la première guerre mondiale.

Lien vers la page.

Vous trouverez l'ensemble de ces liens dans la page réservée à cet effet.

 

Les journaux des régiments sont également disponibles en ligne :

Nom Prénom Date et lieu du décès Affectation Détails Lien vers le journal
Guitou Albert 03/06/1918 à Corcy (Aisne) 2ième Cie. 7ième régiment d'Infanterie Tir à l'ennemi. Les allemands avancent vers les troupes françaises qui doivent se défendre. Bilan au 4/06 : 90 tués et 155 blessés et 1515 disparus.p58. Lien
Guitou Alfred Lambert 01/07/1915 à Arras (Pas de Calais) 83ième régiment d'Infanterie Tué à l'ennemi. p83. Lien
Guitou Arthur 05/03/1915 à Perthes les Hulus 3ième Cie. 7ième régiment d'Infanterie Tué à l'ennemi. L'assaut a lieu à 6H28 du matin. Les tranchées ennemies sont à quelques mètres et l'assaut se fait à la baïonnette au corps à corps dans les tranchées et entre les tirs d'obus.36 tués et 56 blessés à l'issue de la journée de combats. Lien
Guitou Daniel 24/08/1914 à Etan (Meuse) 283ième régiment d'infanterie Tué à l'ennemi. L'artllerie allemande ouvre un feu dès le lever du jour qui durera toute la journée. Les pertes sont importantes : 250 officiers et 850 soldats sont tués, blessés ou disparus.p8 Lien
Guitou Jean 03/05/1917 l'anile 7/17 de Mourmelon 2ième Cie. 7ième régiment d'Infanterie Blessures de guerre. 5 tués. 20 blessés et 2 ce jour là. Le 7ième relève un autre régiment. Tirs de barrages de l'ennemi. p29. Lien
Guitou Jean Gaston Vercingétorix 29/08/1916 à Landrécourt (Meuse) 2ième Compagnie. 80ième régiment d'Infanterie Blessure de guerre. Violents combats. p31 Lien

 

Beaucoup de documents sont en ligne. Voici une petite sélection :

Chronique d'une guerre annoncée : Chaque jour, cette chronique fait un focus sur un évènement du journal du même jour il y a 100 ans.


Date de création : 28/01/2014 @ 17:40
Dernière modification : 09/04/2014 @ 00:59
Catégorie : 1914-1918
Page lue 2265 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Nous contacter
^ Haut ^